Deuil Perinatal

Le Deuil périnatal

Quand l'arrivée d'un grand bonheur se transforme subitement en drame...

 

   La maman et le couple :
  Ce deuil est une véritable épreuve dans la vie d'une femme.
  Banaliser se moment est la pire chose à faire car le lien intra-fœtal est très fort.
  Le couple devient parent et endeuillés en même temps. Il faut mettre des mots sur cette souffrance.
  Que ce soit un enfant mort né, décédé in-utéro ou quelques jours après sa naissance, il est capital  
  de considérer cet enfant disparu, d’en parler et de lui donner une existence, un prénom, un statut

  Cet enfant existe même si il n'a pas eu d'expérience de vie familiale.

   La grossesse suivante :
  Elle est très appréhendée et bien suivie par l'équipe médicale mais elle parait très longue, parfois  
  même difficile à vivre.
  La maman se sent souvent maléfique, toxique , coupable au point de ne pas avoir de lait pour nourrir
  cet enfant.

   L'enfant suivant :

  Il a ressentit le stress de sa maman tout au long de cette grossesse, des statistiques montrent d'ailleurs
  que l'enfant venant après un deuil périnatal est souvent très sage bébé pour aider au mieux ses
  parents.
  Il est donc important de raconter ce qu'il s'est passé à cet enfant avec des mots simples, car lui cacher
  pourrait déclencher chez lui des pathologies, des phobies, des délires...

   Le jumeau survivant :
  Il s'agit ici d'un sujet qui mérite d'être traité seul. Vous trouverez les informations sur la page
  consacrée au syndrome du jumeau perdu. ICI

  Toutes ces descriptions sont évidemment les plus connues, mais chaque parent réagit de façon
  différente suivant si pour lui un fœtus est quelque chose d'encore abstrait ou si il est déjà leur
  enfant depuis les premiers jours.
  Chacun à sa façon de voir les choses et de vit ce drame ou cette épreuve à sa manière, avec plus
  ou moins de culpabilité , de surprise, de tristesse et de souffrance.