Les premières séparations

Les premières séparations

 

 

  • Les pertes de l’enfance :
    Il est important de pouvoir être à l’écoute des pertes, des séparations et des changements vécus par son enfant.
    Ex : Pour l’enfant de moins de 6 ans, la perte d’un jouet, d’un doudou est l’équivalent  d’une petite mort dans son univers.
    Les déménagements, changements d’école, de classe ou de nourrice sont des évènements que les parents doivent anticiper et pour lesquels l’enfant doit être préparé pour éviter des troubles importants.
  • La mort de l’animal domestique ou d’une personne :
    L’enfant vit cette disparition avec beaucoup d’émoi , il ne faut pas lui cacher la vérité, lui dire que l’animal s’est sauvé ou que la personne est partie en voyage par exemple, car ce sera pire pour l’enfant. Cette disparition est vécue comme la perte d’un membre de la famille, l’enfant a besoin de mettre des mots et de constater qu’une vie peut s’éteindre.
  •  « Le jumeau perdu » :
    Les aléas de la vie intra-utérine font que certaines personnes subissent la disparition douloureuse d’un ou plusieurs embryons qui étaient implantés à leur côté. Il s’agit du « syndrome du jumeau perdu » ou encore du « syndrome du jumeau fantôme ».
    ( ...+d'infos ) Cette perte est dramatique et constitue pour le jumeau restant une perte énorme et un handicap à vie.